Haute Valeur Environnementale

Certification HVE Niveau 3

Début 2019, le Château Calissanne a officiellement obtenu la certification
«Haute Valeur Environnementale» niveau 3 pour ses produits.

Le niveau 3 de cette qualification
«Haute Valeur Environnementale», est fondé sur des indicateurs de résultats relatifs à la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et de l’irrigation.

Cette mention et ce logo ont été créés pour valoriser et communiquer auprès des consommateurs, les produits issus des exploitations qui s’engagent au niveau le plus haut de la certification environnementale.

Le Château Calissanne est fier de pouvoir montrer et valoriser son engagement dans une agriculture qui concilie production de qualité et environnement. En savoir plus

Notre Certificat HVE

Douceur au Château Calissanne

L’histoire raconte volontiers que les fameux « Calissons d’Aix », gourmandise à base de pâte d’amande, ont pour origine un coteau de Calissanne jadis planté d’amandiers. Le nom de « Calissanne » se trouve déjà mentionné dans une charte de 1152. Sans ce coteau ensoleillé, le « Calisson » n’existerait peut-être pas…

 

 

Faune et flore

Une vie paisible…

Un havre de paix pour la faune et flore méditerranéenne

De nos jours, c’est la vigne et l’olivier qui font la renommée de cette vaste propriété parsemée d’essences méditerranéennes – abri naturel pour une faune sauvage.

C’est dans ce maquis de chênes kermès et blancs, de buis, cades, romarins, thyms, mimosas des collines, systes, argelas, lavandins sauvages que règnent dans les falaises, les perdreaux, les lapins et les sangliers.

Cette garrigue minérale où foisonne une flore méditerranéenne abrite de nombreux oiseaux, dont les outardes et l’aigle de Bonelli (espèce protégée).

Il y a également une belle population de chevreuils et même des chevreuils albinos.

Tous ces animaux cohabitent naturellement et nous protégeons activement ce territoire par une surveillance scrupuleuse (gardiens) et une chasse privée qui nous permet de maîtriser et de réguler la population animalière.

Des ruches pour un miel de Provence

Calissanne fait aussi son miel, plus de 150 ruches sont installées au pied des falaises sur 3 lieux-dits sur les hauteurs de la propriété au milieu de la garrigue et des falaises.

Nous réalisons un seul traitement de la vigne par an et utilisons un produit de traitement « Mention Abeille ».

La plantation de grandes cultures depuis 3 ans autour des vignes assure une très belle écodiversité, favorable à la vitalité et belle santé des abeilles.

Aigle de Bonelli

Les couples d’aigles de Bonelli sont les stars de notre territoire. Et comme toutes les stars, ils sont très épiés, leurs apparitions sont rares et leur nichage encore plus ! Ils n’aiment pas les observateurs-paparazzi ! Ils préfèrent se réfugier dans les coins cachés de la colline de Calissanne.

Les moutons

La transhumance était une pratique ancienne à Calissanne et nous avons renoué avec les traditions.

On ne peut plus parler de transhumance et de ce beau voyage, car les moutons arrivent en camion mais  vivent paisiblement au milieu de la nature, comme autrefois.

Les 2 000 moutons arrivent au début du printemps et restent quatre mois dans les plaines au sud ou sur les plateaux au Nord de la propriété de Calissanne.

On retrouve de belles images de troupeaux de moutons en Provence.

Un beau message de lien et d’entente entre nature et animaux, le respect du bien-être et de la bonne santé des moutons.

Des truffes à Calissanne

La truffe, « rabasse » en provençal, le « diamant noir », champignon « mycorhizé » a besoin d’un arbre hôte, à Calissanne ici le chêne kermès, et champignon « hypogé » se développe sous terre, ici des sols calcaires, maigres, peu profonds et aérés.

La truffe aime les climats qui conviennent à la vigne : des hivers froids mais sans fortes gelées, des printemps doux et humides, et des étés secs et chauds.

Les ânes

La Provence sans âne ne serait pas aussi belle ! Les écrits de Daudet nous le rappellent…

Nos ânes ne portent plus, ils sont juste là pour nous rappeler une belle Provence ! Contemplatifs, un brin nostalgiques nos deux ânes, Cigale et Fourmi, vivent depuis plus de quinze ans sur la propriété et nous réjouissent !

« Tout autour du village, les collines étaient couvertes de moulins à vent. De droite et de gauche on ne voyait que des ailes qui viraient au mistral par-dessus les pins, des ribambelles de petits ânes chargés de sacs, montant et dévalant le long des chemins ; et toute la semaine c’était plaisir d’entendre sur la hauteur le bruit des fouets, le craquement de la toile et le Dia hue ! Des aides-meuniers… Le dimanche nous allions aux moulins, par bandes. Là-haut, les meuniers payaient le muscat. Les meunières étaient belles comme des reines, avec leurs fichus de dentelles et leurs croix d’or. Moi, j’apportais mon fifre, et jusqu’à la noire nuit on dansait des farandoles. Ces moulins-là, voyez-vous, faisaient la joie et la richesse de notre pays. »

Extrait des lettres de mon moulin de Alphonse Daudet

Les grandes cultures

Valorisent les terres au sud de la propriété

Nous avons développé un programme de grandes cultures pour valoriser et redynamiser la production de fourrages et de luzernes de qualité.Ces cultures participent activement à la biodiversité de Château Calissanne.